Forum de modification genetique
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cartographier le désert : une mission aussi vaine qu'inutile (Sore Imo, Nikky et Emy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sore Imo



Messages : 1
Date d'inscription : 09/02/2017

MessageSujet: Cartographier le désert : une mission aussi vaine qu'inutile (Sore Imo, Nikky et Emy)   Ven 17 Fév 2017 - 6:03

Sore, Nikky et Emy

Physionomie
FEAT Penguin factory

Sore est grand et élancé, il a des yeux marron qui semblent toujours dans le vague sauf lorsqu’ils sont posés sur une carte. Ses cheveux châtains sont constamment en bataille et coiffés de lunettes que Sore ne porte jamais. Le cartographe porte toujours sa sacoche en cuir en bandoulière dans laquelle se trouve tout son matériel de cartographie.

Mon image

informations

NOM - Imo
PRÉNOM - Sore
AGE - 24

GROUPE - Master
METIER - Cartographe
POUVOIRS/PARTICULARITE - Imperméable aux vapeurs du désert toxique. Respire de l'azote et a le sang bleu-gris. A deux Armes.
ARMES - Nikky et Emy (voir section Armes)
CODE DU REGLEMENT - [C’est un truc de chats ça non ?]

caractère

Sore est passioné de cartographie et la fait passer avant tout le reste. C'est son - unique - raison de vivre. A part ça, il s'intéresse à sa survie et à Nikky et Emy qu'il considère comme ses inférieurs, ses amis, ses associés ou ses enfants en fonction de son humeur.

armes



Nikky : Frère jumeau d'Emy. Yeux cendres et cheveux ébène. Aveugle par accident, il a une puce dans le cerveau qui lui permet aussi de communiquer par la pensée avec son Master. A un sabre en carbonite de cacahuète qui se matérialise quand bon lui semble. Apparence : 12 ans.

Emy : Soeur jumelle de Nikky. Yeux cendres et cheveux ébène. A des tatouages tout le long de ses avant-bras qui représentent les sept divinités de la peur. Contrôle le dihydroxymethylidene (elle a aussi un fusil à pompe qui se fond dans la chair de ses avant-bras et elle peut se téléporter quand elle boit du lait. Non, on se sait pas où est le rapport. C’est peut-être psychologique). Apparence : 12 ans.


-->
histoire

Sore étouffa un cri. Emy venait de disparaitre, mais elle ne s’était pas téléportée : on gardait le lait pour sortir du désert en cas de besoin, si bien que cela faisait des jours qu’elle n’en avait plus bu. Notre Master se tourna vers moi :
« Tu l’as vue ?! »
J’acquiesçai en silence. J’avais perdu la vue il y a peu, mais pour que je puisse continuer à être une arme utile, on m’avait permis de voir grâce à un logiciel logé quelque part dans mon cerveau. C’était le même système qui me permettait de communiquer par la pensée avec mon Master, en l’occurrence, le cartographe d’Etat Sore Imo. Un riche Haut-Pair de Heaven Inc dont Sore était le fils naturel (sa mère était la femme du directeur des services de renseignements) l’avait proposé à quatorze ans pour une expérience scientifique de modification génétique sur des sujets âgés de plus de trois ans. Il avait alors quitté la base militaire dans le désert toxique où il avait passé son enfance pour se faire charcuter dans la capitale.
Sore fut un échec complet sur ce que les scientifiques tentèrent de lui faire (superforce et génération de champ magnétique), néanmoins, il développa d’autres capacités : il était désormais imperméable aux gaz et vapeurs toxiques du désert, son goût pour le dessin se vit accru et doté d’un véritable don, et quelques semaines plus tard, son sang vira au bleu-gris : les globules rouges désormais gris véhiculaient non plus de l’oxygène mais de l’azote. Les sujets d’expérience étaient en général mis à mort, mais, parce que les Haut-Pairs l’estimèrent utile ou parce que son père était riche, Sore survécut. Il demanda à devenir cartographe d’Etat et le devint.

Pour la première fois, je devins blême de peur : sous nos pieds, le sol avait disparu. Nous nous tenions, Sore et moi, au sommet d’une falaise dont le bas semblait plonger indéfiniment dans le noir. C’était là qu’Emy avait disparue, et c’était cette disparition qui me faisait peur. Emy était toujours froide et inexpressive – du plus loin que je me souvienne, elle avait toujours eu ce visage figé, tel un masque, où seuls ses yeux trahissaient de la vie en une étincelle glacée et calculatrice. Emy n’était pas particulièrement soumise ou obéissante, elle était brillante, mais ambitieuse. Elle ne souriait ni ne pleurait jamais, n’exprimait ni curiosité ni satisfaction. Elle était dotée d’un sang-froid impeccable, et je ne l’avais jamais vue avoir peur – à mes yeux, elle n’avait aucun défaut. Elle était ma jumelle, mon sang, mon âme, et nous veillions l’un sur l’autre depuis toujours – elle, toujours de manière détournée. Elle ne m’a jamais consolé ou frappé, rassuré ou effrayé. Elle était là, c’est tout. Elle surgissait à l’improviste avec son fusil à pompe lorsque j’allais me faire tailler en pièces. Elle s’asseyait à côté de moi au self. Et surtout, elle me parlait. Emy parlait peu. Elle me disait ce qu’elle pensait des gens, ce qu’elle imaginait du monde, elle me racontait ses rêves et ses espoirs, ses nuits et ses échecs. Emy ne se plaignait jamais – et si elle trouvait quoi que ce soit à redire à sa situation, elle ne m’en fit jamais part. Emy représentait énormément pour moi – autant que Sore.
Notre Master était parti de la ville accompagné de deux Masters et de leur Arme qui avaient pour mission de l’« escorter » (et de s’en débarrasser). Mais ils avaient négligé quelque chose : Emy et moi. Nous avions été formatés dans la même base militaire perdue quelque part au milieu du désert où Sore avait passé la majeure partie de son enfance. Notre futur Master avait ainsi été formé au maniement des Armes, et savait tout ce qu’il y avait à savoir d’elles : comment elles fonctionnaient, comment les contrôler, s’en faire obéir, obtenir ce qu’on voulait d’elles. Il ne mit jamais en pratique ce qu’il avait appris, c’est sans doute pourquoi ma sœur et moi, à défaut de l’apprécier, nous le respections.

Sore, lui, avait sorti son matériel de cartographie et traçait avec application la longue ligne mince symbolisant la falaise. Il ne paraissait pas se soucier de la disparition d’Emy plus que ça, mais je commençais à le connaître. Il ferait ce qu’il faudrait en temps voulu.
Je consultai ma puce et notai que la luminosité avait considérablement baissé : la nuit était en train de tomber. C’était peut-être la raison pour laquelle Sore ne se hâtait pas d’aller chercher Emy : il voulait profiter des derniers rayons de soleil pour mettre à jour sa carte, d’autant plus qu’il avait oublié sa lampe torche. Je pensais à Emy, seule et probablement morte en bas de la falaise.

Le coucher du soleil sur le désert rappellera toujours dans ma bouche le goût métallique du sang, amer et acide, et je revois encore et toujours cette scène…
Emy nous avait téléporté au plus près. Trop près. Pile sur une des sentinelles – une Arme de niveau 2. Mon sabre s’était instinctivement matérialisé dans mes mains et la sentinelle était morte avant d’avoir pu se rendre compte de notre présence. Nous tombâmes sur la deuxième Arme, que je liquidais aussi prestement, puis je me séparais d’Emy qui allait chercher Sore pendant que je faisais le ménage. Je tranchai un des deux Masters, et me mit en quête du deuxième. Il était en train de fumer dans sa tente. Mais lui se défendit. Il entailla mon poignet et mon visage avec une dextérité incroyable et je m’étonnai que son Arme fût d’un aussi piètre niveau. Le sang coula dans ma bouche, et il m’aurait sans doute taillé en pièce si Emy n’était pas arrivée avec Sore pour lui tirer une balle dans la tête. Je ne sais toujours pas si Sore était plus content ou plus en colère de nous voir arriver. En tout cas, il nous sauva tous la vie. Je ne sais pas comment il fit, mais il parvint à devenir Master… à quinze ans. Les Haut-Pairs devaient vraiment être de bonne humeur. En contrepartie, ils exigèrent que Sore –ni Emy ni moi – ne remettent jamais un pied dans la ville. Sore fit son sac et disparu, Emy et moi avec lui.

« Attrape, Nikky. »
Sore me tendit une corde dont l’une des extrémités était nouée autour de sa taille.
« Attention, je saute ! »
Je n’eus pas le temps de réagir qu’il était déjà parti. Je m’arc-boutai sur la corde pour freiner sa chute, et, au bout d’un moment, elle cessa de tirer. J’ignorais que Sore possédait une corde si longue.
« C’est bon, je suis en bas. Donne-moi du mou. »
Toutes sortes d’informations se matérialisèrent dans mon esprit lorsqu’il parla – enfin qu’il pensa plus exactement – et je me concentrais sur la distance : 72 mètres. Passons pour la corde, mais si Emy était tombée, elle était probablement morte. Les minutes s’écoulèrent sans que je reçoive le moindre signe du bas de la falaise. Enfin, au bout d’un temps qui me parut incommensurablement long, Sore me parla de nouveau.
« OK… Ramène-moi en haut ! »
Sérieusement ? Il pensait que je pouvais le hisser sur 72 mètres ? Je m’exécutais néanmoins, et après des longues heures de sueur, je vis poindre au sommet de la falaise Sore, portant le corps inanimé de…
« Emy ! » Je me précipitai auprès d’elle.
« Elle va bien. Je ne sais pas comment c’est possible, mais elle n’a rien. »
Sore s’en désintéressa aussitôt en entreprit de noter la hauteur de la falaise et le type de sol en bas de cette dernière. Un échantillon dans un étui de verre disparu dans son sac pour le labo d’analyse. Je notai également le nom qu’il avait donné à la falaise : la Faille Noire. Comment savait-il que c’était une faille ? Juste en observant les parois ? Pourquoi Noire ? Parce qu’il l’avait découverte de nuit ?
« On campe ici. Monte la tente, Nikky. Et dors bien, demain, une longue journée nous attends. On va cartographier cette faille. »

La seule partie du monde connue que Sore n’a pas cartographiée, c’est la ville.

-Nikky
(c) fiche crée par rits-u sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cartographier le désert : une mission aussi vaine qu'inutile (Sore Imo, Nikky et Emy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Mission] La bataille de Sanghelios
» Tankrouge va accomplir sa mission.!
» [supplément] Mission de Bataille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genetic War :: Présentations :: Présentations-
Sauter vers: